Comment recruter un prestataire informatique ?

moniteur d'infogérance informatique

Publié le : 05 mars 20235 mins de lecture

Le prestataire informatique est un professionnel intervenant sur le système d’information (SI) d’une entreprise, peu importe son domaine d’activité. Il ne fait pas partie des effectifs de cette dernière. Plusieurs raisons poussent les responsables informatiques à faire appel à de tels services. Le recours au prestataire permet ainsi de faire face à un surcroît temporaire d’activité, de combler un manque de compétences techniques ou bien encore de gagner en productivité sans pour autant faire exploser les budgets. Une telle idée pourrait intéresser votre entreprise ? Découvrez alors les quatre principaux critères qui vous permettront d’identifier rapidement un professionnel sérieux.

La réactivité

 

Un prestataire digne de ce nom se doit d’être réactif et de posséder de solides capacités d’adaptation. Ces qualités l’aideront à s’intégrer plus rapidement au sein d’une nouvelle équipe informatique. Il doit également être en capacité d’analyser rapidement le contexte local. Chaque entreprise dispose en effet de ses propres process en interne, de ses priorités et de ses objectifs à atteindre.

L’écoute du client et la juste compréhension de ses besoins doivent figurer parmi les priorités du prestataire. En cas de modifications majeures en cours de projet (changement de périmètre, nouveaux délais, etc.), le prestataire doit faire preuve de réactivité afin de proposer constamment de nouvelles solutions.

L’expertise

 

Vous serez peut-être surpris de lire ici que certaines personnes n’hésitent pas à proposer leurs services en tant que prestataires alors même que leurs compétences et connaissances en matière informatique sont clairement insuffisantes. Il suffit d’un site web et le tour est joué !

Pour éviter de tomber sur de tels profils, n’hésitez pas à interroger les professionnels au sujet de leur expérience. Cherchez à en savoir plus au sujet de leur parcours en entreprise. Demandez depuis combien de temps ils exercent comme consultant et quels clients leur ont déjà fait confiance par le passé. Prenez également le temps d’évaluer leur capacité à se former aux outils les plus modernes. Font-ils de la veille technologique ? Quels sont leurs rapports avec les tendances actuelles (Big Data, intelligence artificielle, conduite autonome, etc.) ? Il est certain que les réponses ainsi récoltées participeront grandement à une prise de décision plus efficace et performante. Faire un choix parmi plusieurs prestataires deviendra donc moins risqué pour votre entreprise.

 

La flexibilité et la fiabilité

 

Un bon prestataire doit se montrer plus flexible qu’un salarié. Son expérience et son savoir-faire vont en effet lui permettre de faire face à la plupart des situations. Une telle agilité l’autorisera à demeurer force de proposition, indépendamment du contexte ou des divers changements intervenus au cours du projet.

 

Pour les équipes en interne, le prestataire est considéré comme un élément fiable. Parfaitement digne de confiance, c’est bien souvent à lui que sont adressées les demandes les plus complexes ou les plus confidentielles. Notez que le statut d’indépendant oblige le prestataire à ne pas divulguer, en dehors des murs de l’entreprise, des informations importantes ou stratégies.

Le prix

 

Comme de nombreux autres professionnels, chaque prestataire en informatique demeure libre de fixer par lui-même les tarifs de ses prestations. Du point de vue des clients, le prix constitue donc un critère important afin de départager plusieurs candidatures. Pour disposer de toutes les données et faire votre choix, exigez des devis détaillés. N’hésitez pas non plus à prendre contact avec d’anciens clients du prestataire pour obtenir des renseignements complémentaires. Vous pourrez ainsi savoir si une marge de négociation reste envisageable avec le professionnel afin de respecter vos budgets.

Attention, il ne faudrait surtout pas que vous tombiez dans le piège de la recherche absolue des plus bas tarifs ! Une telle stratégie, même dans un contexte économique difficile comme nous le connaissons actuellement, risque de se monter contre-productive à un moment ou à un autre. Il n’est pas rare en effet que des tarifs trop bas servent en effet à masquer un service peu fiable ou un manque de compétences techniques.

 

Plan du site